Nouvelles

Moulins à paroles.

Moulins à parolesLe Castor Astral/Script Editions. 2012.

Avec un vieux comédien se rêvant en rock-star, une concierge acariâtre et mélomane séquestrant dans sa cave un sans-papiers pour en faire son amant, un transformiste du web épris de tenues ecclésiastiques et un voyageur d'autobus érotomane, toutes les perversités ordinaires sont ici convoquées. Pour les transformer en grandioses épopées ! Parce qu'avec Claude Bourgeyx les destins tordus seront toujours les plus beaux. Quatre monologues entre cour et jardin qui se lisent comme des nouvelles.

 

Des gens insensés autant qu'imprévisibles.

des-gens-insensesLe Castor Astral, 2008.

Des gens à part, les écrivains ? Si ce n'était que ça !

Des gens insensés autant qu'imprévisibles ouvre les portes d'un monde tragi-comique où l'on croise, pêle-mêle : un écrivain martyrisé par le personnage qu'il a créé; une ancienne gloire de la poésie qui fait un retour désastreux dans une émission de télévision grand public  un sexeur de poussins promu au rang d'homme de lettres grâce au manuscrit trouvé dans un taxi; un homme se prétendant romancier et ne supportant pas d'être dérangé quand il écrit, quitte à régler leur compte aux gêneurs; un gringalet poursuivi par un tueur à gages, et qui voit soudain son salut dans les lacunes du scénario dont il est le héros; un auteur dramatique raté mettant en oeuvre une vengeance diabolique, digne des meilleures pièces du genre; un doux dingue qui relate ses étranges visions nocturnes, faisant bien la nuance entre langage écrit et langage parlé.

 

 

Tant pis pour eux

tant-pis-pour-euxA édition, 2005.

Hôtel des voyageurs, chambre 7, et les accidentés de la vie qui y font halte.

 

 

 

 

 

 

 

Petits outrages

Petits outragesLe Castor Astral, 1984.
(nouvelle édition, sept. 2004)

Petites histoires qui partent de presque rien et mènent très loin, autant dire nulle part.

"Bon sang, c'est quoi, le poids des mots ? Cinq cents grammes ? Un kilo ? Allez savoir ! Sans compter que les mots n'ont pas tous le même poids. Il existe des mots lourds comme camion ou indigestion, et des mots légers comme duvet ou soupir. Il faut savoir que les mots légers ou réputés tels peuvent être lourds. Lourds de conséquences. Alors posons-nous la question : un mot léger, mais lourd de conséquences, pèse-t-il plus ou moins qu'un mot lourd aux conséquences légères ?"

 

Ce site utilise des cookies pour mesurer les statistiques de fréquentation du site